Le terrible épisode connu sous le nom de Donner Party ( Expédition Donner ).

 


What's new ?

  Alexandre Sokourov,    alternative au cinéma    de masse

  Cannes 2003 : cru    médiocre ? - Palmarès

  Enterprise : épisodes    et wallpaper du NX-01
  
Tutoriel Virtual PC
  
Formation réseau et    Installer un réseau    chez soi !

  RPG : le dossier !

  Windows RG

  Les liens en OR

  Les liens délirants

  Les bidets d' OR

  Best of VANDAMME

  Excusotron

  Régime sportif...

  La News-letter


ADSL

  Testez votre ligne    ADSL par ici !


Windows XP
  Optimisation
  Multi-boot
  Invite de commandes

Disquettes de démarrage
  Windows 98
  Windows 98 SE
  Windows 98 remixed
  Windows ME
  Windows NT
  Windows 2000
  et d'autres... ici !

Nouvelle rom mythique

 


 

Tales of Phantasia

 
 Donner Party : automne, hiver...

 

automne

Le 5 octobre, un incident stupide va avoir des conséquences tragiques . En essayant de se doubler en haut d'une côte , deux chariots ( celui des Reed et celui des Graves ) se bousculent et s'enchevètrent . La tension monte . Snyder , le cocher des Reed se met à taper sur les boeufs avec le manche de son fouet . James Reed se précipite pour l'arrêter . Encore exaspéré , Snyder le frappe violemment . Reed sort un couteau et quand Snyder lève le bras pour le frapper à nouveau , il le lui enfonce en pleine poitrine . Snyder tombe mort .

Reed et sa famille sont ramenés à leur tente et placés sous la garde de leurs amis . Un conseil s'est réuni pour délibérer sur son cas . Il a été décidé à l'unanimité que Reed était coupable de meurtre . Lewis Keseberg propose le montant arrière de son chariot pour le pendre . Margaret implore la grâce de son mari . Le groupe se laisse fléchir , au lieu de la mort , ce sera le bannissement . Reed refuse de s'en aller , mais il n'a pas le choix . le lendemain , après avoir aidé à ensevelir Snyder , il s'éloigne . Seul .

La piste descend maintenant le long de la rivière Humbolt . il faut accélérer l'allure et tous les émigrants valides marchent à coté des chariots pour épargner les attelages . C'est une course contre la montre et contre le mauvais temps . Ils doivent avoir franchi la dernière chaîne montagneuse qui les sépare de la Californie avant que la neige ne bloque les sommets . Ils sont sans nouvelles des deux hommes envoyés vers Fort Sutter , ni des secours espérés . Depuis le bannissement de James Reed le groupe se disloque .

Le 7 octobre , Lewis Keseberg chasse de son chariot un pauvre émigrant belge . personne n'accepte de faire une place au vieil homme . Il essaye de suivre péniblement à pied , s'arrête au bout de quelques pas  incapable de marcher et le convoi l'abandonne là , au bord sur la piste .

Dans la nuit du 12 octobre, des indiens paiutes attaquent le campement, armés de flèches empoisonnées , ils abattent 21 boeufs . Le lendemain , les émigrants entendent venant des collines au dessus du fleuve les rires des paiutes ..

Le 16 octobre , l'expédition , ou ce qu'il en reste , atteint le Truckee , cet étroit torrent qui s'enfonce dans la montagne et la porte de la Sierra Nevada .

Le 19 octobre , alors qu'ils n'ont pratiquement plus rien à manger , Charles Stanton les rejoint avec 7 mules chargées de vivres et deux guides indiens . D'après ses informations , le col par où ils doivent passer ne sera pas enneigé avant un mois . Le moral remonte . Ils recommencent à y croire et établissent un camp à 80 km du sommet où ils vont passer cinq jours pour reposer les bêtes avant le dernier coup de collier . L'ascension reprend le long du Truckee .

Le 31 octobre , l'essieu avant du chariot de George Donner se brise . En taillant une pièce de bois pour le remplacer, Georges se blesse profondément à une main . le reste du groupe poursuit son ascension , sans attendre les Donner . Du camp établi pour la nuit , ils aperçoivent à 300 mètres au dessus d'eux , le rocher de granit qui marque le sommet . Toute la nuit , anxieux , ils guettent le retour des Donner avant que le temps change . Les Donner n'arriveront pas . Et , là haut , la neige commence à tomber . le matin , elle a recouvert les pentes . Une course frénétique s'engage pour atteindre le col , mais il y a déjà une couche de neige d'un mètre cinquante .

Seul Stanton et un de ses guides indiens parviendront au sommet . Ils reviennent sur leurs pas pour secourir leurs compagnons . Ceux-ci sont incapables d'avancer . La nuit tombe sur un groupe éparpillé . Chacun se blottissant comme il peut à l'abri des rochers . Le vent forcit . La température baisse . Les bourrasques de neige giflent les corps . Au réveil , l'évidence est là . La passe est bloquée .

7 mois de route , 4000 km franchis pour perdre de quelques heures la course contre le mauvais temps - alors que Fort Sutter et la Californie sont à 250 km à peine .

Ils reviennent sur leurs pas jusqu'au lac Truckee pour établir un camp d'hiver . Sur les hauteurs et autour du lac , la neige continue à tomber , à tomber sans trêve .

A Fort Sutter , depuis des semaines , on a plus aucune nouvelle de l'expédition Donner . Un jour , une silhouette chancelante se trouve à l'entrée du poste...C'est James Reed . Fou d'inquiétude pour sa famille en constatant qu'il est le premier arrivé , il refuse de faire halte . malgré son épuisement , il réclame des mules et des vivres et repart vers la montagne . Au bout de deux jours d'ascension , il rencontre la pluie . Un peu plus haut , la neige . A 20 km du sommet , il est bloqué et doit faire demi-tour pour aller chercher de l'aide à Fort Sutter . Le colonel Sutter n'a personne à lui fournir . Tous les hommes valides sont partis dans le sud , combattre les mexicains . L'envoi d'une colonne de secours est remis à plus tard ...

hiver

Le groupe Donner compte alors 81 survivants - 25 hommes , 15 femmes , 41 enfants . Tout ce monde s'entasse dans deux campements hâtivement dressés sur les bords du lac . Les Breen ont eu la chance de mettre la main sur une cabane abandonnée . Elle est en piteux état mais Mme Breen est trop heureuse de pouvoir y abriter ses 7 enfants . Lewis Keseberg a ramassé quelques planches et construit un appentis contre l'un des murs de la cabane . Non loin de là , quatre autres familles sont réunies dans une vague bâtisse construite à la va-vite . Une autre baraque de planches ouverte à tous vents abrite d'un coté les Braves et de l'autre coté Mme Reed et ses quatre enfants . Les Donner sont installés à 10 km de là , à l'endroit où la tempête les a surpris .

Deux nouvelles tentatives sont lancés pour franchir le col . Elles échouent face à une piste que des congères de 7 mètres de haut ont rendue impraticable . Arrive la fête de thanksgiving , la neige recommence à tomber . Il n'y a plus rien à manger . On mélange les quelques miettes de viande avec tout ce qui peut se mâcher et s'avaler - racines , feuilles ou cuir bouilli .

Le 15 décembre , un des conducteurs de chariot meurt . Première victime de la malnutrition .

La marche de la dernière chance

A la même date , un groupe essaie de franchir le col . ils sont 15 - 9 hommes , 5 femmes et un enfant de 12 ans . Les deux indiens serviront de guides . Franklin Graves , un ancien trappeur leur a fabriqué des raquettes avec des lanières de peau et des branchages . Ils se mettent en route le 16 avec des rations minimum de survie . a chaque pas, ils s'enfoncent dans plus d'un mètre de neige , mais grace à leurs raquettes , ils parviennent quand même à avancer . il leur faudra deux longues et épuisantes journées pour arriver en haut de la passe . De l'autre coté , le soleil brille ... si violemment qu'il leur brûle les yeux .

Après six jours de marche , ils sont arrivés au bout de leurs vivres . Charles Stanton est pratiquement aveugle , trop faible pour marcher . Il supplie ses compagnons de le laisser là . Tandis qu'ils s'éloignent , Stanton assis dans la neige , allume tranquillement sa pipe .

Les autres continuent à marcher ou plutôt à errer dans la montagne , ils sont totalement perdus .

La veille de Noël , la nuit recommence à tomber . La nuit venue , ils parviennent , on ne sait comment , à allumer un feu . ils n'ont pas avalé la moindre nourriture depuis trois jours . ils sentent la mort venir et certains commencent à délirer . Ils décident que l'un d'entre eux doit se sacrifier pour nourrir les autres . Le sort désigne Patrick Dolan . Personne n'a le cran de le tuer . Le feu s'éteint . William Eddy trouve la force de rassembler ses compagnons et de leur distribuer des couvertures . Bientôt la neige recouvre le petit groupe . Antonio , un conducteur de chariot mexicain meurt le premier . Puis Franklin Graves , dans les bras de ses deux filles . Patrick Dolan devient fou furieux avant de sombrer dans le coma et de mourir à son tour . Lem Murphy , le gamin de 12 ans tout frissonnant de fièvre , agonise . La neige s'est arrêtée de tomber. William Eddy parvient à sortir péniblement de l'amoncellement de corps vivants et morts et ranime le feu . Quelqu'un arrache des morceaux de chair du cadavre de Patrick Dolan et des mains tendent cette pauvre viande vers la braise . En larmes , en se détournant les uns des autres , ils la mangent ... Seuls les deux indiens refusent d'y toucher .

L'abominable nourriture a ranimé le groupe . Les 11 survivants découpent dans ce qui reste des cadavres , les enveloppent dans des linges et marquent soigneusement les morceaux pour que personne ne risque de manger la chair de l'un de ses proches . Puis on se remet en route . Après trois longues journées d'errance , ils n'ont plus rien à manger de nouveau . William Foster propose de mettre à mort les indiens . William Eddy essaie de le faire renoncer à cette horreur . En vain . Alors Eddy avertit les indiens . Ceux-ci refusent d'abord de le croire puis s'éloignent silencieusement dans la forêt .

Le lac

Le 21 décembre , un homme est revenu , la nuit dernière du camp des Donner . Triste nouvelle . Jacob Donner et trois autres hommes sont morts . Les autres sont dans un état pitoyable . Il a neigé toute la nuit .

1847

Le 10 janvier , l'armée américaine chasse les mexicains de Los Angeles . La Californie appartient désormais de fait aux États Unis . La guerre finie , James Reed s'est précipité à San Francisco pour réunir argent et secours . Il continue à espérer sauver sa famille et ses compagnons .

Le soir du 17 janvier , Harriet Ritchie , qui habite au pied de la Sierra Nevada , entend frapper à la porte de sa cabane . Elle ouvre et se retrouve face à un squelette plutôt qu'à un homme . Hagard , couvert de sang , il réclame du pain . En sanglotant , Harriet lui donne à manger et l'aide à s'étendre sur son lit . A quelques dizaines mètres de là , six autres corps sont étendus , inanimés . La marche de la dernière chance a laissé 8 morts en route - 7 hommes et un enfant , les 5 femmes ,elles , ont survécu .

L'histoire que William Eddy commence à raconter lorsqu'il parvient à parler est à se faire dresser les cheveux sur la tête . Il raconte le camp de la mort et leur errance de 18 jours dans la montagne . Il raconte l'horreur vécue par Sarah Fosdick qui a vu mourir son mari et qui a vu le coeur de son mari mort cuire au bout d'un baton . Il raconte la fuite des indiens . Comment le groupe les a rejoint en suivant leurs traces sanglantes dans la neige . La découverte des deux hommes adossés l'un contre l'autre , incapables de faire un pas de plus . Il raconte comment William Foster devenu dément , a tué les deux indiens à bout portant d'une balle dans la tête . Il raconte comment ces cadavres aussi ont servi de nourriture aux survivants .

En Californie , l'alarme est enfin donnée .

Le 5 février , une première équipe de secours part de Johnson's ranch sur le versant californien . Une deuxième équipe conduite par James Reed la suit deux jours plus tard .

Le 19 février , la première équipe de secours parvient au sommet du col , exténué et frigorifié . De là-haut , ils aperçoivent le lac .

Les sauveteurs sont épouvantés par ce qu'ils découvrent . Il y a là , douze cadavres qui n'ont pas eu de sépultures , ils gisent ça-et-là sur la neige , couverts de chiffons . 48 personnes s'accrochent encore à la vie , mais dans quel état ! Certains sont devenus fous , d'autres si affaiblis qu'ils agonisent . Margaret Reed est parvenue , on ne sait comment , à garder tous ses enfants vivants de même que deux autres mères , Peggy Breen et Tamsen Donner .

Jusque là , aucun des survivants de ce groupe du lac n'a été contraint de manger de la chair humaine . Les sauveteurs ne peuvent emmener tous les rescapés en un seul voyage . Les Breen acceptent d'attendre l'arrivée de la deuxième équipe de secours . Les Donner également - George est trop faible pour marcher et sa femme refuse de l'abandonner .

Le 22 février , la colonne se met en route . Ceux qu'elle laisse derrière elle sont presque totalement dépourvus de vivres .

Le cauchemar de l'expédition Donner est loin d'être fini !

Pendant deux mois encore , quatre équipes de secours vont se battre contre la tempête , le froid , la neige pour tenter de sauver les survivants . Pendant ces deux mois , il se passera dans la montagne des scènes que rien ne peut effacer .

Au moment du départ de la première équipe , la petite Patty Reed , 8 ans , a demandé à rester en arrière avec son frère Thomas , 3 ans .

L'ascension est un enfer, deux enfants meurent en route , plusieurs autres personnes sont mourantes . Enfin , ils aperçoivent , à travers les arbres , quelque chose qui bouge . C'est la deuxième colonne de secours conduite par James Reed . En reconnaissant la voix de son mari , Margaret Reed s'est effondrée dans la neige . Les efforts de Reed étaient enfin récompensés , lui qui avait tout fait pour retrouver les siens . Il poursuit sa route . Quand il parvient enfin au lac avec son équipe , ses deux autres enfants patty et Thomas sont vivants . Le campement offre un spectacle indescriptible . Il y a eu de nouveaux décès et les survivants ont commencé à manger les cadavres .

Une tempête , la plus violente de cet horrible hiver , s'abat sur la colonne de Reed reparti vers le col avec quelques survivants . Impossible d'avancer . Ils parviendront pendant deux jours à garder allumer un feu , que la neige finira par étouffer . Quand ils sont retrouvés au même endroit par la troisième équipe de secours , 10 jours sont passés . Pour survivre , ils ont mangé plusieurs d'entre-eux .

Arrivée à son tour au lac , la troisième équipe ne trouve que 7 survivants . Tamsen Donner est encore solide malgré toutes ces épreuves . Son mari mourant la supplie de partir sans lui . Elle refuse cette fois encore de l'abandonner .

Une quatrième colonne de secours restera bloquée un mois par le blizzard . La 8e tempête de cet hiver là qui de mémoire d'homme est restée comme la pire qu'on ait jamais connu dans la Sierra Nevada . Quand les sauveteurs finissent par arriver , ils trouvent Lewis Keseberg , enfermé dans sa cabane , en plein délire , entouré de cadavres à demi dévorés . il est le seul encore en vie . Le corps de Tamsen Donner a disparu . Keseberg avouera avoir mangé ce qu'il en restait...

épilogue

Retour en haut

 
Ajouter le site à vos favoris | Webmaster | 
 

 

Toutes les images/wallpapers diffusés sur le site www.delrisco.com appartiennent à leur auteurs respectifs, toute utilisation commerciale est strictement interdite sans accord préalable de l'auteur. Toute image/wallpaper présent sur le site peut être enlevé sur simple demande de la part de l'auteur.
Delrisco.com respecte la loi Informatique et Libertés de 1978. Vous disposez , en application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, des droits d'opposition d'accès et de rectification des données vous concernant.
(c) 2002-2003 delrisco.com - tous droits réservés